MARCHANDISES NON CONTENEURISÉES

En 2016, le trafic dans ce secteur totalise 178 509 tonnes, une baisse de 20,7 % par rapport à l’année précédente. Ce type de marchandises inclut la manutention par roulage, comme les véhicules, les produits du métal et de l’acier, les anodes de cuivre, ainsi que les marchandises surdimensionnées, comme les composantes structurelles et les traverses de chemin de fer. En 2016, le Port de Montréal a aussi accueilli des composantes qui servent à construire le nouveau pont Champlain.

Marchandises non-conteneurisées au Port de Montréal