JETÉE ALEXANDRA ET TERMINAL DE CROISIÈRE

L’APM a poursuivi, en 2016, ses travaux de réhabilitation de la jetée Alexandra et du terminal de croisière. Le nouveau terminal de croisière, aux lignes élégantes, sera doté d’installations et d’infrastructures modernes de première qualité visant à répondre aux besoins opérationnels des lignes maritimes et à améliorer l’accueil pour les croisiéristes qui sont de plus en plus nombreux à choisir Montréal comme port de destination ou d’embarquement. De plus, les travaux permettront de mieux intégrer le site au Vieux-Montréal en rapprochant l’entrée du terminal de croisière de la rue de la Commune et en facilitant l’accès au fleuve pour le public.

Jetée Alexandra

Le projet prévoit la mise en place d’un terminal secondaire pour répondre à la demande en hausse du secteur des croisières, notamment pendant la haute saison.

Ce lieu de départ et d’arrivée pour croisiéristes sera également pourvu d’un toit-terrasse végétalisé et d’espaces publics. De plus, la création d’un centre d’interprétation portuaire permettra aux Montréalais, aux touristes et aux visiteurs de mieux comprendre l’importance des activités du Port de Montréal.

En 2016, les travaux ont progressé à la vitesse grand V afin que le terminal soit prêt pour l’arrivée du premier navire de croisière, en mai 2017, et pour les célébrations du 375e anniversaire de la Ville de Montréal.

La démolition sélective de l’ancien terminal de croisière et la construction du quai en acier ont été réalisées. La reconstruction de la structure du terminal de croisière a débuté en septembre 2016 et s’est poursuivie en 2017. Les travaux intérieurs ont été réalisés pendant l’hiver 2016-2017. La modernisation et la réalisation des branchements aux services publics, les travaux de finition du quai, de même que l’aménagement paysager ont été complétés ou seront finalisés en 2017. Nous avons abaissé le bout du quai vers le fleuve pour permettre l’accostage de navires internationaux de plus petites dimensions, et pour créer un espace ouvert rapprochant les citoyens du fleuve. Une tour d’observation sera construite d’ici la fin de 2019 et permettra aux croisiéristes de bénéficier d’une vue exceptionnelle de la ville de Montréal et du fleuve Saint-Laurent.

Le coût total de ces travaux s’élève à 78 M$. L’APM y investit 43 M$ et elle tient à remercier ses partenaires financiers, le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, pour leur contribution respective de 20 M$ et de 15 M$.

Parmi les initiatives de développement durable prises par l’APM dans le cadre de la réhabilitation de la jetée Alexandra et du terminal de croisière, on compte la réutilisation du béton concassé et des sols excavés en guise de matériaux de remblai supplémentaires. Nous avons aussi recyclé les barres d’armature en acier et l’asphalte.

L’APM a pris toutes les mesures nécessaires pour atténuer les répercussions des travaux en ce qui concerne la poussière, la circulation, le bruit, etc. Elle a notamment utilisé un dépoussiérant sur le chantier. Un navire a servi de barrière visuelle et acoustique. Une palissade a été installée afin de cloisonner le chantier et, en même temps, d’expliquer le projet en mots et en images aux passants.

L’APM a géré avec soin l’éclairage nocturne pour réduire les effets indésirables sur les quartiers avoisinants, et l’accès au chantier a été contrôlé afin de réduire les impacts sur les activités estivales du Vieux-Port et de la Ville de Montréal. Les travaux de démolition ont été réalisés pendant l’hiver afin de réduire au minimum les répercussions sur le quartier voisin. Le transport des matériaux par camion jusqu’au chantier et en partance du chantier a été effectué en dehors des heures de pointe. L’APM a eu recours à des camions capables de transporter un volume élevé afin de réduire le nombre de voyages nécessaires.