NOUVEAUX SERVICES ET DIVERSIFICATION DES MARCHÉS

Le Port de Montréal est lié à plus de 140 pays. Il accueille des marchandises en provenance de l’Europe du Nord, de la Méditerranée, de l’Asie, du Moyen-Orient, de l’Afrique, de l’Océanie et de l’Amérique latine. Situé à l’entrée du cœur industriel de l’Amérique du Nord, il offre un accès direct aux grands marchés de l’est et du centre du Canada ainsi qu’au Midwest (États-Unis).

Nouveaux services et marchés Port de Montréal

En 2016, deux lignes maritimes internationales ont fait le choix d’accroître leur capacité en lien avec le Port de Montréal. En avril 2016, Hapag-Lloyd a ajouté le premier de quatre navires post-Panamax de 3 800 EVP à ses services MCA (Méditerranée) qui relient Montréal aux ports de Tanger au Maroc, de Valence et d’Algésiras en Espagne, de Cagliari, de Salerne, de Livourne et de Gênes en Italie, et de Fos en France. En juin, la Mediterranean Shipping Company (MSC) a amélioré son service Caraïbes faisant escale à Montréal. Elle a ajouté quatre ports, notamment Altamira et Veracruz (Mexique), à son service Gulf Bridge afin de mieux s’adapter aux exportations croissantes de produits fabriqués au Mexique.

L’APM gère un trafic croissant avec l’Asie qui représente maintenant 23 % du marché international du Port de Montréal en ce qui concerne la manutention de conteneurs. Il s’agit d’une augmentation du volume de 35 % depuis 2015; l’Asie représentait alors 17 % de ce marché international de manutention de conteneurs du port. De nos jours, près d’un conteneur sur quatre qui transite par le port est lié à l’Asie.

L’APM a bénéficié du fait qu’un nombre croissant de sociétés de transport maritime adoptent des stratégies visant l’utilisation de ports de transbordement à l’étranger. L’utilisation de ces pôles d’échange a notamment favorisé le commerce entre Montréal et les marchés émergents d’Asie, d’Amérique latine et du Moyen-Orient. En 2016, le transbordement représentait 42 % du marché international de conteneurs du Port de Montréal, comparativement à 38 % en 2015. Il s’agit d’une augmentation de plus de 10 %.